Photographe: Georgi Kyosseff

Stanislav Stratiev est né à Sofia, Bulgarie, en 1941. Alors qu’il était encore étudiant en lettres à l’Université de Sofia, il travaillait déjà en tant que journaliste.

Le parcours de Stanislav Stratiev en tant que dramaturge commence en 1974 avec le succès éclatant des Bains romains, sa première pièce, qui après sa création au Théâtre satirique de Sofia est jouée durant plus de dix saisons consécutives dans les salles combles du même théâtre. (Une autre mise en scène de la pièce est de nouveau proposée en 2006, toujours au Théâtre satirique, et jouit encore d’un énorme succès). Suivent Une veste en daim, Le bus et un certain nombre d’autres pièces.

Les pièces de Stanislav Stratiev ont été montées en France, Allemagne, Belgique, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Slovaquie, Suède, Turquie, aux États-Unis... La vie bien qu’elle soit courte remporte le premier prix au Concours de dramaturgie contemporaine à Maubeuge en 1990. De l’autre côté est parmi les finalistes au Concours international de dramaturgie de la BBC en 1993; la pièce est adaptée et diffusée sur la BBC.

Bien que populaire surtout en tant qu’auteur de théâtre, Stanislav Stratiev écrit également de la prose, où la satire sociale est teintée d’un lyrisme doux. La prose de Stanislav Stratiev est traduite en plus de 30 langues dans le monde entier. Ses scénarios de films lui valent aussi une reconnaissance internationale. Équilibre est couronné d’une médaille d’argent au XIIIème Festival international de Cinéma à Moscou en 1983. La même année Le Soleil de l’enfance gagne le prix du jury au VIème Festival International du Film « L’enfant de notre temps » à Milan, Italie. La comédie Orchestre sans nom a été proclamée meilleur film bulgare de tous les temps par les lecteurs du quotidien 24 tchassa en 2005 et comme le film bulgare favori des auditeurs de la radio bulgare Atlantique en 2006.

De 1975 jusqu’à son décès en l’an 2000, Stanislav Stratiev travaille en tant que dramaturge au Théâtre satirique de Sofia.

© Aeolus project 2016. Tous droits réservés.