Équilibre (1983)

Une équipe de cinéma arrive au bord de la mer. Le tournage d’un nouveau film commence, son titre est « Équilibre ». Mais ni le directeur, ni les acteurs ne savent au juste pourquoi l’auteur du scénario a choisi ce titre. Milko est l’un des chauffeurs de la production et sa femme Elena la caissière de l’équipe. L’assistante du directeur se mêle d’une affaire avec Milko. Et là où le quotidien croise le monde du cinéma, commence à se démêler le drame d’une vie qui aboutit au suicide d’Elena. L’équipe est devenue le témoin muet du drame. Personne n’intervient. Tout d’un coup le tournage du film et même son thème reculent devant le drame de la vie réelle, à laquelle ces gens ne sont pas préparés et qui bouscule leur équilibre. Pour les uns c’est un épisode désagréable qu’ils tentent à oublier au plus vite, pour les autres, par exemple l’Auteur et le Directeur, c’est l’occasion de faire le bilan de leur propre vie et des films qu’ils tournent. Ils comprennent alors que leur vie est passée à côté, sans qu’ils se rendent compte et que pendant tout ce temps ils se sont cachés derrière des phrases insensées et des films médiocres. Il apparaît que l’équilibre auquel nous aspirons tous, peut très facilement se transformer en indifférence. C’est sur le compte de qui qu’on parvient à notre propre équilibre?

Avec

Équilibre

Affiche de Bozhidar Ikonomov

Équilibre
Équilibre
Équilibre
Équilibre
Équilibre
Équilibre
Équilibre
Équilibre