Ne perds pas le courage

Cette pièce allégorique est un conte pour enfants qui raconte l’histoire de la poire Ragazza; souhaitant désapprouver le proverbe bulgare que « la poire ne tombe pas loin de l’arbre ». Ennuyée par la mesquinerie de ses voisins – la groseille snob, l’épouvantail qui n’épouvante personne, les moineaux audacieux, la coccinelle hypocrite qui ne cesse de créer des intrigues, le champignon servile – mais également celle de son soupirant, l’ourson Svetlin, dont l’amour s’avère être mu par l’intérêt, Ragazza ferme les yeux, saute de l’arbre et part en voyage. Elle part dans le grand monde, pour plus tard aller même à Paris. Elle a beaucoup d’aventures, subit du bien et du mal, d’amour et de la haine, pour enfin revenir, mais plus sage, auprès de ses racines et des habitants de la forêt – les plantes et les fruits, les animaux et les oiseaux, dont les faiblesses la font maintenant les regarder avec de la sympathie, car elle a appris à mieux les comprendre. La pièce est aussi une étude de l’audace de la jeunesse et de la nostalgie qui vient avec l’âge. La vie est présentée comme une petite fugue, mais avec le billet de retour en poche.

Spectacles choisis
Traductions choisies
Théâtre de la jeunesse « Nikolai Binev », Sofia, Bulgarie. Mise en scène Nikolay Polyakov.
Hessisches Staatstheater, Wiesbaden, Allemagne. Mise en scène Jürgen Flügge.
Académie nationale de théâtre et de cinéma, Sofia, Bulgarie. Mise en scène Martin Karov.
© Aeolus project 2016. Tous droits réservés.